dossier Koteba 04-01-19s
 

KOTEBA

Cie Seydou Boro

OPENVIA > jeudi 9 mai à 19h30

> Entrée libre

Cie Seydou Boro

Résidence de création
du 6 au 11 mai 2019

OPENVIA le 9 mai à 19h30

KOTEBA
Le Bôugô, un objet rituel où le diable se joue de nous…

 

« Le diable se joue de nous.

Comment peut-on mettre un enfant au monde et vouloir sa mort ? Comment peut-on utiliser le sexe comme une arme de guerre ? Pourquoi sommes-nous des sujets soumis au pouvoir
des hommes ?

Comment la vieillesse nous pénètre-t-elle insidieusement, sans que nous puissions voir notre corps s’effriter ?
A quoi pensent nos enfants ?

Paroles chorégraphiques, tissées d’images et de gestes, cette pièce, teintée de vaudou et de butô, invoquera des mots qui claquent et qui dansent.
Des récits de vie côtoieront des cris de révolte.

Dans l’espace, une toile de jute peinte, utilisant les techniques dogon.
Sur scène, un os géant, un phallus morbide.

Cette création sera ma dernière en tant qu’interprète. Alors je danse ! »
Seydou Boro

 

« KOTEBA », c’est la forme de théâre traditionnel bambara.
Pour cette création, Seydou Boro s’inspire de la société secrète des « Yonyonsés » et de leur rite, le « Bôugô », qui permet à ses pratiquants de moquer les sous les traits d’un personnage masqué, la parole est alors libérée, entendue, acceptée et respectée par les villageois.

Pour ce retour au solo, sa dernière pièce de danseur, Seydou Boro sera ce « diable », dont surgit voix et états de corps. Cette forme humaine et abstraite, traversée par le parcours d’un danseur, par les questionnements d’un homme sur sa vie, par ses indignations face à l’inacceptable.

 

 


KOTEBA

Chorégraphie et interprétation Seydou Boro

Collaborateur artistique Bienvenue Bazié

Compositeur en cours

Création lumière Anne Dutoya

Création son, scénographie et direction technique Eric Da Graça Neves

Production Thomas Godlewski

 

Production Corps d’Hommes Cie Seydou Boro

Coproduction deSingel Antwerpen, VIADANSE – Centre chorégraphique national de Bourgogne Franche-Comté à Belfort, Les Francophonies en Limousin, autre partenaires en cours

Avec le soutien de La Briqueterie CDCN du Val-de-Marne et de la Termitière Centre de Développement Chorégraphique de Ouagadougou